L'actuelle guitare portugaise est une évolution de l'ancienne guitare qui elle-même est une forme particulière de cithare médiévale perfectionnée à partir du XXème siècle.

Il s'agit d'un instrument aux aspects singuliers et fort caractéristiques : gabarit périforme, timbre et éléments décoratifs particuliers à l'artisanat portugais.

La guitare portugaise exige une technique spécifique pour donner à entendre cette sonorité et cette lamentation inimitables, si singulières.

Ses caractéristiques actuelles sont le fruit d'une longue collaboration entre luthiers et interprètes, laquelle a permis son perfectionnement jusqu'à nos jours et donné naissance à deux modèles distincts : la guitare de Lisbonne et celle de Coimbra.

Au sein du fado et d'autres musiques en général, la guitare portugaise est accompagnée par la viola, ancien nom toujours usité au Portugal et au Brésil (où elle est appelée violao) pour désigner l'universelle guitare, soit la guitare espagnole.

La guitare portugaise est très émouvante, la symbiose entre l'instrument et son interprète étant quasi totale. Ainsi pouvons-nous mesurer chez de grands artistes, tels que Carlos Gonçalves, combien la guitare portugaise véhicule l'émotion, tant pour l'auditeur que pour son interprète.

C'est cette exceptionnelle attitude de totale implication qui séduit avant tout chez Carlos Gonçalves.

 

CARLOS GONÇALVES ET LA GUITARE PORTUGAISE

Carlos Gonçalves est un des meilleurs interprètes vivants de la Guitare Portugaise. Il possède une musicalité propre confirmée par l’étendu de ses œuvres d’auteur ainsi qu’une technique très développée de l’exploration de l’univers du son de la Guitare Portugaise, sans concessions aux modernismes de qualité douteuse.

Son authenticité se montre par sa protection constante des techniques traditionnelles avec une activité permanente de pédagogue de la guitare portugaise, ainsi que par le grand nombre d’interprète professionnel qu’il a formé.

Carlos Gonçalves suit la ligné des grands interprètes de la Guitare Portugaise qui au début du XX ème siècle ont été considéré comme « la génération or ». La référence clé de cette génération était Armando Freire 1889-1946, plus connu sous Armandinho. De la cohabitation avec Armandinho sont apparus les grands noms de la Génération Or: Jaime Santos,José Nunes,Francisco Carvalhinho, Raúl Néry, Fontes Rocha.